Nos élus au Conseil Communal

 

S’engagent pour vous et portent les mêmes valeurs …

Faire une donation

Voir notre programme

Emilien Ducommun

Je suis architecte de formation et je viens de terminer mon master EPFL avec l’orientation « logements collectifs ». Ayant grandi à Crissier depuis ma naissance en 1996, je me sens concerné par le bienêtre de tous les Crissirois. Je me soucie particulièrement des problématiques écologiques, du développement urbain et de la dimension sociale que ce dernier implique. Je suis favorable à l’essor de la mobilité douce et à la limitation du transport individuel motorisé.
Sportif, je consacre mon temps libre à l’escalade et à la découverte de la nature.

Ersilia De Francesco

Née le 20 janvier 1991 à Morges, j’ai effectué ma scolarité à Crissier. Ayant travaillé environ 6 ans dans le domaine juridique, j’ai décidé de me réorienter dans le tourisme événementiel pour vivre de ma passion, les voyages, depuis maintenant 3ans. J’aime découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles cultures.

Etienne Dufour

Ancien Municipal libéral. A une certaine expérience dans le domaine. Né en 1942, retraité. N’hésite pas à reprendre du service pour défendre les valeurs de notre association.

Christine Nguyen

Née en 1957 à Bienne, j’ai grandi à Lausanne, y ai passé toute ma scolarité jusqu’à l’obtention d’une licence en Mathématiques à l’Université. Je suis mariée, maman d’une fille et d’un garçon et grand-maman d’un petit-fils de 2 ans. Nous habitons Crissier depuis 1986. J’ai consacré toute ma carrière à l’enseignement des mathématiques dans différents établissements secondaires et au gymnase. A la retraite depuis juillet 2020, je m’intéresse à l’évolution de Crissier. Depuis 1986, j’y ai vu de grands changements autant par la construction de quartiers, d’une plus forte pollution et d’un plus grand trafic routier.

Jean-Luc Elsner

Né en 1942, au Caire, Egypte. Citoyen vaudois. Polyglotte.
Certificat d’Etudes Primaires du Lycée français du Caire. Certificat d’Etudes Secondaires à Zurich. Diplôme de Commerce et de Langues Zurich et Lausanne. 2 ans de stage bancaire Lausanne. Brevet de Communication à l’Ecole de Cadre de Lausanne.
Habite Crissier, en 2 phases : 1960 – 1967 et 1971 à ce jour, 50 ans en 2021 !
Marié, père d’un garçon  de 51 ans, d’une fille de 46 ans. Grand-papa de 2 petits-fils et de 2 petites-filles.

En découvrir plus sur Jean-Luc

Carrière commerciale, en Suisse, auprès d’une Multinationale. Produits de grande consommation, puis CH et Autriche pour la commercialisation de système de gestion de l’information, biens d’investissement.

Business Unit Manager, pour la commercialisation de systèmes de gestion de l’information. Responsable de l’ouverture des marchés de l’Europe de l’Est, l’Afrique du Sud, l’Afrique, le Moyen Orient et les Indes. 100 pays.

Retraite dès 2001 dans le Sud-Est de la France, quelques mois/année.

Mes loisirs préférés : Activités bénévoles, au Nordeste do Brasil, dans le domaine de l’Ecologie, la Protection de l’Environnement, tri sélectifs des déchets, formation d’adultes et de jeunes, en privé, à l’Ecole publique et dans une Université de Natal RN, créée par Lula !

Ce hobby est toujours mon activité principale, 5 mois année/année au Brésil.

En parallèle, depuis l’été 2020, à la demande d’un Entrepreneur, coaching de PME, toujours bénévolement, gestion, commercialisation et communication.

Analyse de difficultés, recherche et propositions de solutions.

Lorna Hinde

Née en Ecosse, nous avons décidé avec mon mari de nous installer à Crissier il y a de nombreuses années déjà. Nous adorons le village, et nous voulons préserver son côté humain et chaleureux pour nos enfants et notre famille.

Thierry Ghelfi

Né en 1963 à Sion, et depuis plus de 20 ans à Crissier. Ingénieur de formation et responsables de grands comptes hospitaliers en Romandie et au Tessin pour une société américaine active dans les dispositifs médicaux. Ancien président d’un parti politique de Crissier et ancien membre du Conseil communal. J’apprécie autant les voyages que les journées au calme ou encore les sorties à moto. Je suis amateur de BD’s et de romans policiers.

Nicole Schopfer

Née le 14 juillet 1960, j’ai terminé ma carrière professionnelle RH au sein d’une multinationale il y a 7 ans pour prendre une retraite anticipée avec mon mari. Nous avons 2 chiens et 2 chats. Ces dernières années j’ai eu la charge d’une curatelle, fait du bénévolat pour une compagnie de danse et m’occupe de mes parents âgés. Je suis membre de l’Union Féminine de Crissier. J’aime  jouer de la clarinette, lire, broder et partager du temps avec mes amis.

Patrick Voegelin

Né en 1977 à Lausanne, arrivé en 1983 à Crissier où j’ai fait toute ma scolarité. J’ai fait un apprentissage de monteur électricien. Passionné de radio (radio-amateurisme), cuisine, nature, randonnées en montagne, marche en forêt et surtout, les animaux, qui sont pour moi la base du bien être (nous avons 3 chats). Parti 3 ans vivre à Lausanne, revenu en 2005 au Quartier Beau-Site où je vis avec mon épouse. 

Martin Senn

Né en 1950 à Berne, où j’ai été à l’école, je suis marié, papa de deux filles et grand-papa adoré d’une petite-fille. Fort d’une belle carrière en banques en Suisse et à l’étranger, je suis heureux retraité depuis 8 ans. J’habite à Crissier depuis 1985, et j’ai fait 3 législatures au Conseil communal. Je suis ancien Président de la commission des finances, membre fondateur et Président de Sauvegardons Crissier. Je passe mes loisirs en famille, sur les parcours de golf, sur les pistes de skis ou à la découverte de nouvelles randonnées !

Silvia Losada

Née à Lausanne, je suis arrivée à Crissier à l’âge d’un an ou j’ai suivi ma toute ma scolarité , mariée, maman de deux enfants, je partage mon temps entre mon travail et ma famille. Revenue vivre à Crisser depuis quelques années déjà pour tous les avantages de cette charmante commune, je suis devenue membre depuis le début de Sauvegardons Crissier.
Mes loisirs sont surtout partagés en famille, voyages, sport (ski, tennis…), lecture et cinéma.

AHMET KILINC

Cela fait déjà 7 ans que j’ai le plaisir de connaître Ahmet. Notre première rencontre s’est faite dans son établissement, la relation client-restaurateur s’est bien vite transformée en amitié de part sa gentillesse ainsi que celle de toute sa famille.
J’ai découvert une personne généreuse même s’il souhaite garder une certaine discrétion. Ahmet est d’ailleurs d’une loyauté sans faille.

Sa bonne humeur m’aida maintes fois a prendre un « bol d’air » dans les moments les plus tendus de mon travail.

Je tiens également à remercier l’Ahmet homme d’affaires pour ses conseils précieux, provenant de quelqu’un qui maîtrise véritalement son métier. 

De tout cœur un grand merci à lui et à son épouse, Ayşe, et sa gentille famille qui sont un exemple de réussite.

OLIVIER CHASTELLAIN

Né à Lausanne en 1945, arrivé à Crissier en 1959. Proche de la campagne, j’ai suivi le développement de Crissier qui me laisse songeur.
Négociant en vins et oenologue depuis 1973, j’ai pendant 25 ans aidé à constituer la cave mondialement connue de Frédy Girardet.
Sportif, avec 50 ans d’escrime, de cyclisme et de course à pied. J’ai aussi eu le grand plaisir d’être figurant à la Fête des Vignerons de 2019.

Olivier Chastelain

MARA EGGER

Née à Soleure en 1970, j’ai fait des études en chimie à l’université de Berne et chez Novartis à Bâle. J’ai ensuite travaillé dans le secteur de la pharma à différents endroits (Bâle, Zoug, Etats-Unis, Lausanne). Actuellement en reconversion professionnelle, je suis enseignante d’allemand pour adultes et bientôt également enseignante de gymnase en chimie. Je me suis installée à Crissier avec mon mari et mes deux garçons qui ont fait toute leur scolarité à Crissier. J’ai vu évoluer le village de Crissier depuis 14 ans. J’aimerais bien m’engager pour que cette évolution se fasse dans le meilleur intérêt des habitants de ce village et pour protéger cette ambiance unique entre ville et campagne. 

FABIEN DOUSSE

Né à Genève en 1958, d’un père suisse et d’une maman italienne, j’ai la chance de connaître les deux cultures.

Depuis 1998, je vis à Crissier avec mon épouse et mes deux enfants, qui nous ont rejoints en 2003 et en 2005, sans oublier Maïka notre bergère des Shetlands.

Au niveau professionnel, j’ai été cadre commercial dans l’industrie informatique pendant 15 ans et depuis 1996, je suis patron de ‘’Très Petites entreprises’’, dont 17 années au sein d’un réseau de franchise que j’ai importé en Suisse Romande.

Mon souhait pour Crissier : c’est d’éviter qu’après la crise sanitaire qui nous touche depuis 2020, les Crissirois ne succombent à  une épidémie de ‘’sarcellite’’, une maladie psychique développée par les habitants de quartiers bétonnés, à l’instar de Sarcelles localité de la banlieue parisienne.

JEAN-YVES VERRAIRES

Passionné de modélisme, dévoué et sincère, Crissier me tient à coeur, tout simplement !

ALAIN GALLET

Né en 1967, j’ai toujours vécu dans l’Ouest-Lausannois et à Lausanne avant d’arriver à Crissier en 2010 dont j’apprécie la proximité avec la nature et la flexibilité des transports publics que je souhaite préserver et développer afin de réduire le bruit et la pollution.

J’ai une formation d’expert en finance et controlling et occupe actuellement un poste de directeur financier et informatique, après avoir exercé diverses responsabilités dans des grandes entreprises de la région. Je souhaite mettre à profit mon expérience professionnelle afin de faire face aux futurs défis financiers de notre commune et garantir des impôts stables.

A titre personnel, ma femme et moi adorons, la nature, sa faune et sa flore, la gastronomie, les voyages, faire des tours en e-bike et des randonnées en montagne.

Alain Gallet

Notre nouveau Conseiller Communal !

ET … pourquoi pas vous ?

En attendant notre nouveau conseiller communal qui prendra la place que le peuple nous a respectueusement attribué. Les candidatures sont ouvertes, si vous vous reconnaissez dans les valeurs de Sauvegardons Crissier, qui sont la démocratie, l’écologie, l’écoute et l’engagement … alors contactez-nous !

Citoyens qui nous soutiennent !

Ils sont nombreux à nous écrire et à nous encourager …

Si vous Crissiez, c’est souhaitable.

Depuis que note commune: citée Cité de L’haine ère Gît, se sent telle, grâce Haut Saint Dick, l’on sait que le gouvernement MENT.

Ici le vert, change de coule heurts, car Goût dron nage, et béton âge empêche l’accumulation de réserves d’eaux en nappe phréatiques; il faut créer des voies de mise aux lacs afin de mieux évacuer les mini et micro particules; tel gommes de pneus pour enrichir la chair des poisons; euh des poissons. Paul Huhons..

Ne faudrait il pas, avant d’octroyer un permis de construire; accepter un permis de détruire ?

En Laid Outre, cela m’outre. L’on remplace des troncs, garnis de racines, branche, feuilles, voir fruits. Pour les remplacer par des troncs en tubes alu télescopiques, en vue de les remplacer par des murs de ciment afin que nous nous en Bétons.

Heureusement qu’avec ces gabarits placés précédemment placés sur les Huttins et autres, un gars barrit. Il eu fin nez ce Tharin et avec notre aide, s’il arrive à ses fins, nous seront tous gagnants.

Si le réchauffement de l’environnement terrestre et Climat Tique affecte toute la terre.

Un point chaud domine sans vision à large échelle. La sortie d’Otto Route à fait en sorte que multes industries et artisanat de sont implantées à proximité dont 13 sociétés de chauffage et la 7 pas Reszo degrés qui nous chauffe et pas que les Zoreilles.

La Blècherette, avec un avion toutes les 6 minutes, dérangeant 2 minutes fait que 30% du temps sur 8 Km de large et 30 km de long les nuisances se font sentir (a vérifier) auprès de combien de population, et cela sans évoquer les avions de lignes dès 5 heures du matin.

 

Frederic Rosset

Retraité résolument écologiste

En lisant le programme du ROLC, j’ai été surprise qu’ils ont l’intention d’introduire des zones à 30 km/h.
Je me souviens il y a quelques années qu’à Crissier nous avions voté contre.
Je ne veux pas débattre sur le bien ou mauvais du 30km/h mais je me dis que si ça n’avait pas passé en votations pourquoi aujourd’hui on en tient pas compte?
C’est pour cela que les gens ne votent plus car (je l’entends souvent ) si ça ne va pas dans le sens voulu par la commune, ils reviennent à la charge plus tard…. et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres …
G L

Nord Ouest de Crissier

Ce petit message pour vous remercier du temps que vous consacrez à défendre la qualité de vie. J’ai vraiment l’impression que ce sont les promoteurs qui sont à la tête de notre ville. Il faut faire quelque chose pour changer cela. 

J. C.

J'habite en face de Oassis.

Je vous remercie de vouloir vous battre pour Crissier. Le programme est très concret … très différent de ce que les autres partis proposent. J’aime beaucoup l’idée du bus de proximité au nord de Crissier, est-ce que ce serait comme un bus scolaire ? Merci

Anne

Nord de Crissier

CHERS HABITANTS DE CRISSIER,

CITOYENS ÉTRANGERS ET SUISSES,

SAUVEGARDONS CRISSIER et les AUTRES, aussi

 

Bonjour à vous tous,

Excellente initiative, Créateurs et Membres de Sauvegardons Crissier, d’avoir lancé ce Groupe apolitique, dans l’attaque des projets immobiliers, irraisonnables, des Promoteurs, des Investisseurs  et de nos Autorités.

BRAVO et MERCI.

Ce symbole fort, cet acte du BON SENS, intellectuel et de raison, ont sonné l’alarme, au dernier moment !

Vous avez déjà récolté les premiers fruits, je vous en félicite :

  • Très nombreuses signatures pour la pétition de Sauvegardons Crissier
  • Un nombre inédit d’oppositions, projet En Chise
  • Un redimensionnement du quartier des Uttins
  • Un Groupe de 15 Candidats motivés pour le Conseil communal et la Municipalité
  • Des sympathisants qui s’identifient aux Valeurs de Sauvegardons Crissier.

Cette nouvelle force réveillera le « ronronnement » d’un bon nombre d’élus, en place depuis trop longtemps.

Pas d’écoute des réels besoins des citoyens, pas d’originalité intelligente, du « précuit », pas de vrais débats, des projets énormes, des centaines de millions de CHF, des projets pas futuristes, sans architecture de qualité, contemporaine, projets passant la rampe des Conseillers, à 95-96% !

Sans remise en question majeure, dans l’anonymat !

Comment peut-on laisser passer, ce n’est qu’un exemple, un projet d’habitation, comme Oassis, prisonnier de pollutions, Co2, particules de pneus et dB, à un niveau intolérable, probablement, un des niveaux les plus élevés de Suisse !

Pourquoi un bloc-immobilier ayant un ou plusieurs dénominateurs communs avec les Etablissements Pénitentiaires de Bochuz/Orbe et/ou de Champ Dollon, à Genève ?!

Où sont les tons bicolores des façades promis lors de la mise à l’enquête. Où est la végétalisation, digne de ce nom ? Quelle Qualité de Vie, quels sont les valeurs de nos Autorités ?

Nous sommes tous d’accord, les surfaces constructibles, n’existent bientôt plus, la démographie a augmenté, elle se stabilise actuellement.

Prévoyons une densification et des infrastructures intelligentes, respectueuses, humaines et de qualité, respectant l’HOMME, la Nature,

L’Environnement. Offrons des Îlots de Verdure, des Places de Jeux sécurisés pour tous les Enfants, offrons de la Qualité de Vie et du Bien-être.

Ce n’est pas difficile, pas plus difficile que les « Chefs-d’œuvre immobiliers » qui viennent d’être construits, hélas !

Remettons en question, la politique du passé, modifions notre mode de penser, nos attitudes, nos décisions, selon les changements profonds que nous imposera l’après Covid 19. Oublions les clivages politiques, travaillons ensemble, pour satisfaire, à moyen – long terme, les besoins des citoyens de notre Communauté.

Tous ces braves gens veulent VIVRE, travailler, se régénérer, RESPIRER, avec

une véritable Qualité de Vie, Ecologique, avec de la Verdure, qu’ils méritent

(pas des échantillons) …

… et surtout avec moins de bétonnage anarchique !

MERCI futurs Élus … parlons-en … échangeons et collaborons ensemble.

Cordialement, 

Jean – Luc Elsner

Nord de Crissier